ouverture du forum sous sa toute nouvelle version, bienvenue
pour les membres de la version 1 vous pouvez récupérer vos anciens sujets ici
anipassion.com
Partagez | 
 

 jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park

Aller en bas 
AuteurMessage


je suis un habitué, mais je t'aime quand même

avatar

pseudo : Emy
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 58
points : 69
avatar : nina dobrev
crédits : tumblr
double compte : ..
statut : célibataire mais amoureuse
job/études : pédiatre
âge : 35 printemps


MessageSujet: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Mar 21 Aoû - 20:46

pause déjeuner et séance travail au st george park
Jules regardait Emrik avec tendresse, mais elle était complètement perdue dans son esprit. Em’ était tout ce qu’elle recherchait chez un homme, elle s’en fichait de son âge et surtout de son handicap. Son amour pour lui dépassait tout ça, quand il lui avait demandé de l’embrasser l’avait fait hésiter. Mais elle avait accepté, elle avait ressenti des frissons dans tout son être, elle en avait depuis des papillons dans le ventre. Elle en avait parlé à personne même à Loelia, elle n’avait honte au contraire, mais elle pensait qu'Emrik n’avait rien ressenti à ce moment où ils avaient échangé ce doux et tendre baiser. Elle se demandait comment il savait qu’elle ressentait quelque chose pour lui. Elle le regardait intriguer : « Comment tu peux savoir ce que je ressens quelque chose pour toi ? Et pour toi, c’est quoi cette « autre chose ». Tu es juste diffèrent de tous les hommes que j’ai pu connaître, tu es intelligent, beau, tu as de la conversation. On a beaucoup de points communs, je ne suis pas une femme comme toutes les autres non plus. Je ne sais pas, si je serais un jour mère par choix. Même si un jour j’aimerais peut-être en avoir. ». Elle écoutait Emrik avec attention, depuis son accident, elle avait été une oreille attentive pour lui. Elle était heureuse d’être là pour lui, mais elle s’en fichait complètement. Elle passa une main sur son pouce, elle ressentit comme une décharge électrique dans tout son corps : « Je connais tout ça, mais tu sais que je serais toujours là pour toi quoi qu’il arrive. Certes, il y a le sexe, mais c’est aussi peut-être que tu as besoin d’une personne attentionnée et qui t’aide à reprendre confiance en toi… Et si tu veux, je serai cette femme que tu pourras toucher et faire tout ce que tu désires pour retrouver cette sensation… Et tu aimerais que je te touche ? ». Elle passa une main dans les cheveux d’Emrik et les caressa puis déposa un tendre baiser sur les lèvres d’Emrik. Elle demanda un accès à sa langue, elle avait envie de lui montrer qu’elle se fichait de tout ça. Elle serait toujours là pour lui, elle ne doutait pas sur ses sentiments depuis ses dix dernières années.  

Codage par Libella sur Graphiorum


fausse manipulation avec le premier message désolé

―――――――――――――――
u.c

Spoiler:
 


Dernière édition par Jules Holmes le Sam 25 Aoû - 14:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


i'm not perfect but, i keep trying

avatar

pseudo : DacinaMoe
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 34
points : 39
avatar : I. Somerhalder
crédits : DacinaMoe
double compte : Vladimyr Demidov
statut : Veuf, mais attaché à une femme
job/études : Directeur d'un cabinet pédiatrique
âge : 45 ans


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Mar 21 Aoû - 21:40


L’heure du lunch était arrivée. Et me préparer à partir me demandait beaucoup d’effort. C’était plus dur de me déplacer sans mes jambes. Je sortais peu pour manger, mais aujourd’hui, c’était une exception, Jules le désirais et je ne pouvais le lui refuser. Alors je pars chercher un repas à la cafétéria du cabinet et je la rejoins. Ma chaise roulante me contraignait, mais je n’avais pas le choix, j’y ai mis deux à trois anas avant de m’y adapter. Ma vie est ainsi. On s’y rend à pieds… ouais, c’est un mot large pour moi, vu que je ne marche pas, je roule sur une chaise…. Nous voilà au par cet je devais placer ma chaise au bout de la table à pique nique. Je prends mon sac posé sur le dossier de ma chaise et j’en sors mon repas, un sandwich avec un coca. Je la regarde, alors qu’elle le vouvoie encore après ce baiser qu’ils ont échangé il y a quelques temps. Pas « vous » s’il te plais. Mais merci, à toi aussi bon appétit. Je lui souris. Je commence à manger tout en la regardant picorer dans sa salade. Elle mange pas beaucoup. Je ne la connaissais pas en dehors du boulot, mais je me doutait qu’elle avait sans doute des problèmes personnels, mais elle était forte, parce qu’elle les amenait pas au boulot, contrairement à d’autres de mon personnel. Jules étais dévouée à son boulot, je savais qu’elle adorait son boulot.


Dernière édition par Emrik Muller le Jeu 23 Aoû - 5:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


je suis un habitué, mais je t'aime quand même

avatar

pseudo : Emy
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 58
points : 69
avatar : nina dobrev
crédits : tumblr
double compte : ..
statut : célibataire mais amoureuse
job/études : pédiatre
âge : 35 printemps


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Mer 22 Aoû - 10:49

pause déjeuner et séance travail au st george park
Jules ne mangeait pas comme toujours, elle avait l'esprit ailleurs. Elle pensait énormément au baiser qu'elle avait échangé avec lui, il t'a quelques semaines auparavant. Elle fichait de son handicap, elle ressentait de la tendresse et de l'amour pour lui. Elle l'aimait en secret depuis plusieurs années maintenant. C'était un homme extrêmement gentil qui lui avait donné un travail. Elle baissa les yeux sur son repas qui ne lui donnait encore moins pas envie de manger. Sa maladie lui gâchait de plus en plus l'existence. En ce moment, c'était la période où elle se privait de manger le plus possible. Et le retour de l'appétit serait encore plus sévère pour elle. Elle allait se goinfrer jusqu'à culpabiliser et se faire vomir jusqu'à en être épuisée. Elle était comme ça Jules, elle était aussi hypnotisée par le regard bleu intense de son patron. Elle ne pensait pas qu'elle allait connaître un jour le bonheur à portée de main. Elle ne voulait pas lui avouer ses sentiments t parler à nouveau du baiser. Elle pensait qu'il avait sûrement oublié depuis longtemps. Elle aimait l’observer en silence, son visage exprimait de la tendresse, de l’amour envers cet homme. Jamais elle ne pourrait ressentir de la pitié, elle était heureuse de ce baiser. Ils avaient eu une courte mais intense étreinte qui avait eu pour effet d’amplifier son amour pour lui.

Elle avait toujours eu du mal à le tutoyer, même si elle l’avait embrassé. Elle ne voulait pas non plus abuser de la situation. Elle passa une main dans ses cheveux blonds et elle sourit à Emrik. Elle commença à manger une bouchée de sa salade et ouvrit sa bouteille d’eau. Elle le regarda dans les yeux, elle avait envie de l’embrasser. Elle prit sur elle, car elle était malheureuse aussi de cette situation. Elle observait du coin de l’œil, l’homme qu’elle aimait plus que tout au monde et lui dit : « C’est comme tu veux, mais je sais que ce n’est pas très professionnel de tutoyer son patron. Même si on se connaît depuis très longtemps maintenant. ». Elle s’approcha de lui et passa une main dans ses cheveux ébène. Elle avait de plus en plus de mal à résister à la tentation et à la douceur de ses lèvres. Elle lui déposa un tendre et brûlant baiser. Elle passa ses mains dans ses cheveux. C'était la première fois qu'elle faisait le premier pas envers lui. Puis elle se retira et baissa la tête et elle se mit à rougir. Elle bredouilla : « Pardonne-moi, je crois que je n’aurais pas dû faire ça… Mais je ne suis pas comme ça habituellement… Depuis le baiser qu'on a échangé, je n'arrête pas d'y penser… ».

Elle regardait sa salade d'un air dégoûté, elle n'avait pas vraiment faim de toute manière. Sa maladie lui gâchait réellement la vie et sa relation avec les autres en particulier avec les hommes. Depuis plusieurs années maintenant, elle essayait de s'en sortir. Elle se trouvait trop grosse et moche pour avoir une relation durable. Elle avait eu qu'une seule relation qui avait été un fiasco quand Jules était atteinte de boulimie.

Codage par Libella sur Graphiorum

―――――――――――――――
u.c

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


i'm not perfect but, i keep trying

avatar

pseudo : DacinaMoe
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 34
points : 39
avatar : I. Somerhalder
crédits : DacinaMoe
double compte : Vladimyr Demidov
statut : Veuf, mais attaché à une femme
job/études : Directeur d'un cabinet pédiatrique
âge : 45 ans


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Jeu 23 Aoû - 5:05


Je savais qu'elle n'allait pas bien, même si elle ne le laissait pas paraitre, elle ne va pas bien. Elle mange très peu, je le sais. Mais je ne révèle rien. Elle est très secrète et elle a le droit à sa vie privé. Elle sait beaucoup de choses sur moi, mais c'est ainsi. La voilà à se lever de sa place et venir se pencher sur moi pour poser un baiser sur mes lèvres... elles étaient si chaudes. Je suis venu pour approfondir, mais elle avait déjà retirer ses lèvres. Quand ce jour là je lui ai demandé de m'embrasser, c'était par réconfort et envie de découvrir ce que ça m'aurait fait comme sensation. Il n'y avait rien eu en bas de la ceinture, mais ce n'était pas du fait que je ne la désirais pas, mais plutôt à cause de mon accident, je ne ressens plus rien à ce niveau là de mon corps. Cela fait 5 ans que j'ai eu mon accident et même si j'ai toujours voulu refaire ma vie avec une autre depuis, je l'ai pas fait, parce que ça ne sert à rien, je ne peux pas donner du plaisir et ni en recevoir, encore moins en recevoir... C'est pourquoi je lui avais demandé un baiser, pour voir si j'y en avais encore le droit, mais non, plus maintenant. Je ne suis pas amoureux d'elle, mais elle est très attirante et baisable, elle me donne des frissons dans le dos quand elle me fait ses yeux tendres, et moi je baisse chaque fois le regard.  Et même ce baiser à l'instant, m'avait rien fait ressentir en dessous de la ceinture, juste une envie de l'embrasser à mon tour. Ce n'est rien, t'inquiètes, c'est de ma faute, c'est moi qui t'avais demander de m'embrasser, même si tu en as jamais eu les raisons et le pourquoi je t'avais demandé ça... Le bas de mon corps, ne réagit plus à rien... je voulais tester jusqu'où allait mes frissons quand je t'embrassais... ils s'arrêtaient dans le creux de mes reins... rien de plus. Même quand elle me caresse les cheveux, j'ai ces frissons dans mon dos. Je plonge mon regard dans le sien. Tu sais, moi aussi j'ai toujours ce premier baiser, entre nous à l'esprit. Rassure-toi, je ne l'ai pas oublié, au contraire. Je souris en coin et je finis mon repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


je suis un habitué, mais je t'aime quand même

avatar

pseudo : Emy
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 58
points : 69
avatar : nina dobrev
crédits : tumblr
double compte : ..
statut : célibataire mais amoureuse
job/études : pédiatre
âge : 35 printemps


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Jeu 23 Aoû - 14:44

pause déjeuner et séance travail au st george park
JJules regardait l’homme qu’elle aimait plus que tout au monde, mais elle était invisible à ses yeux comme depuis les dix dernières années qui s’étaient écoulées. Ils s’étaient embrassés deux fois à quelques semaines d’intervalle. Mais cette sensation brûlante quand ils s’embrassaient, cette sensation intense. Il s’agissait peut-être de désir, elle ne savait pas encore. Elle n’avait pas eu de relations intimes avec un homme depuis tellement longtemps. Elle ressentait des papillons dans son ventre quand elle était avec lui. Elle n’avait jamais eu cette sensation, même avec son ex-fiancé. Ils n’étaient plus en contact. Et elle n’en voulait pas non plus, il n’avait pas brisé que moralement, il l’avait complètement brisé. Elle avait plus envie d’avoir une relation sérieuse, mais c’était surtout qu’elle n’était rien aux yeux d’Emrik. Elle était toujours en avance au cabinet, car il était là lui aussi. Elle espérait un geste tendre ou même une parole de sa part. Il se mit à parler à son tour du ou des baisers qu’ils avaient échangés. Elle l’avait embrassé, car c’était lui qui avait demandé. Il lui expliquait ce qu’il avait ressenti et elle lui dit : « Moi aussi, j’ai ressenti des frissons et autre chose. Mais je pense que tu ne pourrais pas comprendre… ». Elle baissa la tête, elle était honteuse de lui dire qu’elle ressentait plus qu’une attirance physique pour lui. Puis elle passa une main dans les cheveux d’Emrik, elle aimait tellement avoir un contact avec lui. Surtout que personne ne se doutait de la nature de leur relation. Elle reprit : « Tu voulais juste « tester », je suis bien trop bête de penser que je pouvais te plaire alors… Et pour tes « problèmes ». Je sais que tout rentra dans l’ordre un jour… avec une personne qui te plaira réellement… ». Elle était comme blessée, car elle savait qu’elle ne comptait pas véritablement pour lui. Elle prit les emballages d’Emrik et sa salade et alla les mettre à la poubelle. Elle avait envie de fuir, mais ils étaient venus ici pour travailler dans un autre décor. Elle était lassée de cet amour à sens unique. Elle revenue et elle se posa sur le banc juste à côté de son patron, elle sortit les différents dossiers des enfants qui allaient sûrement être soigné par le cabinet. Elle se mit à ouvrir le premier. Mais son esprit était bien ailleurs, elle avait envie de lui prouver qu’elle était là pour lui. Elle était consciente qu’il devait encore sa défunte, mais il devait tourner la page et croire qu’un avenir meilleur pouvait exister pour lui. Elle avait envie de partir, fuir cette situation. Elle avait plus envie de travailler pour aujourd’hui. Elle avait accepté ce boulot pour avoir la joie de le voir tous les jours. Même si elle savait que c’était aussi une occasion en or de prouver à tout le monde qu’elle était capable d’être reconnue pour ses capacités de médecin. Elle était en train de jouer avec sa gourmette, elle était qu’il réagisse. Elle l’espérait tout du moins, car en quelques semaines, ils avaient échangé deux baisers et ils n’étaient si anodins que ça pour elle.   

Codage par Libella sur Graphiorum

―――――――――――――――
u.c

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


i'm not perfect but, i keep trying

avatar

pseudo : DacinaMoe
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 34
points : 39
avatar : I. Somerhalder
crédits : DacinaMoe
double compte : Vladimyr Demidov
statut : Veuf, mais attaché à une femme
job/études : Directeur d'un cabinet pédiatrique
âge : 45 ans


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Sam 25 Aoû - 3:57


Étions-nous ici pour discuter de nos sentiments ou pour travailler? Je ne savais plus trop, mais ses paroles me firent soupirer. Elle alla jeter nos restes à la poubelle. Elle n’avait rien avalé encore, comme d’habitude. Je savais qu’elle ne se nourrissait pas très bien. Je le voyais, ses vêtements, lui semblaient trop grand pour elle. Elle était malade, je le voyais bien. Ça me désolait. Et la voilà à me dire que pour mon érection, c’était parce que je n’étais pas avec une femme que j’aime oui qui me plait. Je n’avais jamais eu de problème avec ça avant mon accident, même avant que je sois avec ma femme décédée, je pouvais me toucher très facilement. Même de la porno, n’arrive plus à m’exciter, tout simplement, parce que je ne sens plus rien en dessous de la ceinture. Cela fait 5 ans, que je n’ai plus de jambes, alors je crois que ça me serait revenu depuis tout ce temps… même les films pour adultes ne marchent plus, alors que ça m’excite toujours, mais ça reste… entre les jambes tu sais. Je n’arrive même plus à… me toucher avec ma main. J’avais aucune gêne, je le sais très bien, mais je voulais lui faire comprendre que pas même une fille qui me plaisait en viendrait à bout de mon problème d’érection. Mon accident m’a rendu ainsi et c’est dur à accepter pour elle. Comme ci je n’avais pas compris que je lui plaisais. Je ne suis pas con. Je me refuse tout ça, parce que mon accident ne me le permet plus. Avec l’amour, il y a le sexe et la passion, ensuite la famille. Je n’ai plus le droit d’avoir une famille. Je soupire de nouveau en la voyant jouer avec sa gourmette, le dossier ouvert devant elle qu’elle avait sortie juste avant. J’approche ma main pour attraper le dossier, frôlant la sienne au passage, caressant sa paume de mon pouce. Si tu n’as pas refusé le baiser que je t’ai demandé c’est parce que tu ressens des choses pour moi, je ne suis pas con Jules, donc oui je comprends parfaitement ce qu’est « autre chose » pour toi. Je la regarde intensément, signe qu’elle doit comprendre qu’elle ne doit pas me prendre pour un idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


je suis un habitué, mais je t'aime quand même

avatar

pseudo : Emy
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 58
points : 69
avatar : nina dobrev
crédits : tumblr
double compte : ..
statut : célibataire mais amoureuse
job/études : pédiatre
âge : 35 printemps


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Sam 25 Aoû - 14:14

pause déjeuner et séance travail au st george park
Jules regardait Emrik avec tendresse, mais elle était complètement perdue dans son esprit. Em’ était tout ce qu’elle recherchait chez un homme, elle s’en fichait de son âge et surtout de son handicap. Son amour pour lui dépassait tout ça, quand il lui avait demandé de l’embrasser l’avait fait hésiter. Mais elle avait accepté, elle avait ressenti des frissons dans tout son être, elle en avait depuis des papillons dans le ventre. Elle en avait parlé à personne même à Loelia, elle n’avait honte au contraire, mais elle pensait qu'Emrik n’avait rien ressenti à ce moment où ils avaient échangé ce doux et tendre baiser. Elle se demandait comment il savait qu’elle ressentait quelque chose pour lui. Elle le regardait intriguer : « Comment tu peux savoir ce que je ressens quelque chose pour toi ? Et pour toi, c’est quoi cette « autre chose ». Tu es juste diffèrent de tous les hommes que j’ai pu connaître, tu es intelligent, beau, tu as de la conversation. On a beaucoup de points communs, je ne suis pas une femme comme toutes les autres non plus. Je ne sais pas, si je serais un jour mère par choix. Même si un jour j’aimerais peut-être en avoir. ». Elle écoutait Emrik avec attention, depuis son accident, elle avait été une oreille attentive pour lui. Elle était heureuse d’être là pour lui, mais elle s’en fichait complètement. Elle passa une main sur son pouce, elle ressentit comme une décharge électrique dans tout son corps : « Je connais tout ça, mais tu sais que je serais toujours là pour toi quoi qu’il arrive. Certes, il y a le sexe, mais c’est aussi peut-être que tu as besoin d’une personne attentionnée et qui t’aide à reprendre confiance en toi… Et si tu veux, je serai cette femme que tu pourras toucher et faire tout ce que tu désires pour retrouver cette sensation… Et tu aimerais que je te touche ? ». Elle passa une main dans les cheveux d’Emrik et les caressa puis déposa un tendre baiser sur les lèvres d’Emrik. Elle demanda un accès à sa langue, elle avait envie de lui montrer qu’elle se fichait de tout ça. Elle serait toujours là pour lui, elle ne doutait pas sur ses sentiments depuis ses dix dernières années.  

Codage par Libella sur Graphiorum

―――――――――――――――
u.c

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


i'm not perfect but, i keep trying

avatar

pseudo : DacinaMoe
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 34
points : 39
avatar : I. Somerhalder
crédits : DacinaMoe
double compte : Vladimyr Demidov
statut : Veuf, mais attaché à une femme
job/études : Directeur d'un cabinet pédiatrique
âge : 45 ans


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Dim 26 Aoû - 4:23


Je l’écoute encore, la voilà à ce dévoiler à moi, à me dire ce qu’elle pense de moi et comment elle me trouve. Je me passe une main dans les cheveux et ensuite sur ma nuque. Je la regarde dans les yeux. C’est facile, je le sais parce que tu es là tôt le matin et tu pars tard le soir, toujours au même moment que moi et cela depuis que je t’ai embauché. Tu me regarde différemment qu’avec d’autres hommes, mais surtout…. Tu ne m’as pas refusé ce baiser, si tu ne ressentais rien pour moi, tu ne l’aurais jamais fait. Et encore là, tu m’as embrassé tout à l’heure, pourquoi tu ferais ça si… tu ne ressentais rien. Je ne sais pas à quel point tu ressens quelque chose, mais je sais juste que je semble être un homme qui te plait. Et cet « autres choses » se sont tes sentiments envers moi. Je me trompe? Et la voilà à poursuivre et essayer de me faire comprendre que je ne suis pas impuissant à cause de mon accident, mais par manque de confiance en moi. Je me suis senti un peu vexé par ses paroles. Comment elle peut dire ça? Je suis impuissant parce que je n’ai plus mes jambes, je ne ressens plus rien à un certain niveau de mon corps et c’est comme ça. J’ai beau avoir encore des frissons, mais ça ne va pas plus bas que mon nombril, ça coupe sec et net à ce niveau là de mon corps. Mais la voilà maintenant, à m’embrasser, me demandant ma langue, caressant mes cheveux. Je la lui offre, pour ne pas la vexé et j’approfondie, caressant ma langue à la sienne. Je frémis, évidemment et je viens poser ma main sur sa joue pour la caresser de mon pouce. Ensuite je cesse le baiser, parce qu’il y a une fin à toute chose de la vie. Comme pour le sexe chez moi, c’est fini. Je recule mon visage. Ce n’est pas moi qui n’a pas confiance en moi, mais toi qui ne veut pas croire que je puisse plus toucher une femme avec l’engin qui me sert maintenant qu’à uriner. Je suis infertile et impuissant, faut l’accepter. Je frémis jusqu’au nombril, en dessous, je ressens plus rien, alors c’est comme ça. J’ai mis un an à faire mon deuil de ma famille. J’ai passé à autre chose depuis et t’inquiètes pas, tu me plais beaucoup aussi, rien ne fonctionne chez moi, donc je me refuse tout ce que tu attends de moi. Parce que je te satisferai pas et que je le serais encore moins, parce que je serais frustré par mon impuissance masculine… Je soupire finalement. Alors non… je ne veux pas que tu me touches. Je refusais qu’elle me touche parce que ça ne servirait à rien. Je ne le sentais pas quand je me touchais pour m’exciter, pourquoi avoir sa main sur moi ferait une différence? Je ne le sentirais pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


je suis un habitué, mais je t'aime quand même

avatar

pseudo : Emy
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 58
points : 69
avatar : nina dobrev
crédits : tumblr
double compte : ..
statut : célibataire mais amoureuse
job/études : pédiatre
âge : 35 printemps


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Dim 26 Aoû - 14:24

pause déjeuner et séance travail au st george park
Jules était de plus en plus nerveuse, elle avait du mal à cacher ses sentiments à ce point ? Elle passa une main dans ses cheveux. Elle lui dit : «  Je suis là pour toi, mais aussi, car mon travail est une chose qui compte énormément pour moi, tu le sais parfaitement. Je te regarde comme une femme peut regarder un homme. Je passe juste outre ton handicap, c’est tout, je suis ouverte d’esprit toutes les femmes ne le sont pas… Je t’ai embrassé pour te montrer que tu peux plaire à une femme… Tu es un bel homme qui peut ne pas être sensible à ton charme… Et oui, j’ai des sentiments pour toi, cela te dérange peut-être… ». Jules était toute rouge à la fois de honte et, car elle avait été prise au dépourvu par les paroles d’Emrik. Elle se demandait pourquoi il manquait de confiance en lui. Elle voyait qu’il doutait de lui et d’elle, car elle le trouvait beau. Il avait prolongé son baiser pour y mettre fin. Elle se recula et le regardait continuer de parler, il avait une si mauvaise image de lui. Elle lui dit : «  Bien sûr que je peux comprendre, mais je veux que tu comprennes que tu peux essayer plusieurs fois avant de dire que le sexe s'est fini pour toi. Comme tu ne veux pas que je te touche, mais essayes avec une femme en chair et en os, c’est différent que les femmes des films pour adultes… Ça te coûte quoi ? Je sais qu’il aura des échecs, mais je serais là pour toi. Essaye de me faire confiance Emrik, je suis à tes côtés depuis combien de temps ? Depuis toutes ses années, je suis là avec toi et pour toi si tu le désires. Je sais tout ce que tu as enduré et qu’est que j’ai fuis ? Non alors fais-moi confiance s’il te plaît  Emrik. Je m’ouvre et je fais un pas vers toi, on va essayer ensemble, malgré les échecs, on va y arriver ensemble. ». Elle était en train de scruter une réaction de la part d’Emrik, c’était la première fois qu’elle parlait autant. En temps normal, Jules était discrète avec les gens et encore plus sur ce qu’elle ressent au fond d’elle. Ju’ avait pris sur elle pour dire tout ça, elle caressa la main d’Emrik. Elle prit le dossier qui était ouvert devant lui, elle savait qu’elle devait se remettre au travail.

Codage par Libella sur Graphiorum

―――――――――――――――
u.c

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


i'm not perfect but, i keep trying

avatar

pseudo : DacinaMoe
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 34
points : 39
avatar : I. Somerhalder
crédits : DacinaMoe
double compte : Vladimyr Demidov
statut : Veuf, mais attaché à une femme
job/études : Directeur d'un cabinet pédiatrique
âge : 45 ans


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Lun 27 Aoû - 14:56


J’avais eu cette chance que je ne sois pas resté défiguré après mon accident. Les médecin un fait un merveilleux travail sur mon visage pour le replacer en place. Mais pour mes jambes, il n’y avait rien eu à faire. Je serai invalide de marche jusqu’à ma mort et aussi impuissant et stérile jusqu’à ma mort. Mais comme je me suis dit que jamais je retomberais amoureux, je n’ai pas posé la question s’il y aurait, un jour, un moyen pour que je puisse enfanter à nouveau. Jules était trop confiante envers moi. Mais au moins elle commençait à s’ouvrir. Je la connaissais depuis tant d’années, mais elle était si secrète, elle ne parlait jamais d’elle et de sa vie personnelle. Mais je savais maintenant qu’elle était célibataire, alors qu’elle avait été fiancée aux dernières nouvelles. J’avais vu la bague. Peut-être que finalement, j’aurais préféré rester défiguré…. J’aurais pu voir si « mon charme » était important face à ses sentiments envers moi, si elle aurait gardé cette idée de m’aimer encore comme il y a dix ans. La beauté…. N’est pas importante… Je soupire et baisse le regard, continuant de l’écouter, elle ne pouvait pas comprendre que je serais frustré à chaque fois que je ne banderai pas quand elle me touchera à maintes répétitions… Je me sentirais impuissant, insatisfaisant pour elle. Je refuse tout échec et tu le comprends pas. Je n’ai pas envie d’être frustré sans arrêt à ne pas réussir à te satisfaire… Je ne sens rien… mon sexe ne sens pas ma main quand je le touche… je suis excité au niveau du nombril, jamais plus bas. Je suis désolé, tu me dis tout ça, mais… ça ne marchera jamais Jules… Je la vois reprendre le dossier, je la laisse bosser, alors que je roule ma chaise jusqu’au lac et je ferme les yeux. Me refusant à l’amour par peur. Comment le dire à Jules? Moi aussi j’ai des sentiments envers elle, depuis 4 ans..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


je suis un habitué, mais je t'aime quand même

avatar

pseudo : Emy
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 58
points : 69
avatar : nina dobrev
crédits : tumblr
double compte : ..
statut : célibataire mais amoureuse
job/études : pédiatre
âge : 35 printemps


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Jeu 30 Aoû - 19:13

pause déjeuner et séance travail au st george park
Ju’ ne comprenait pas comment il pouvait pour être aussi défaitiste. Elle l’avait connu bien plus combatif. Elle avait envie de lui prouver qu’elle était et qu’elle serait toujours pour lui. Elle devait le convaincre, mais comment elle savait qu’il était assez têtu et elle encore plus par moment. Elle passa encore une main dans les cheveux d’Emrik, elle savait qu’il ressentait au moins quelque chose. C’était vrai qu’il était beau, mais il avait aussi la beauté du cœur. Elle lui dit : Tu as aussi la beauté du cœur, tu arrives toujours à trouver les choses pour faire sourire à nos petits patients. Et c’est grâce à toi que les parents arrivent à les faire aller à l’hôpital. Emrik fais-moi confiance s’il te plaît. ». Elle lui releva la tête, en passant une main dans sa nuque. Elle savait qu’il avait qu’il n’était pas si impuissant que ça, elle savait qu’il était comme ça. Elle lui dit d’une voix tendre et douce : « Je crois en toi … Comme toi tu as cru en moi dans les moments où je doutais le plus … Je sais que tu doutes de ta virilité, mais moi je sais que tu es l’homme que j’ai besoin. Et si je veux que tu me touches, j’en rêves depuis tellement longtemps Emrik. Je veux sentir nos peaux se toucher et faire des choses qu’on peut faire à deux. C’est toi qui m’a toujours dit de ne j’aime dire jamais … ».  Ju’ le regardait partir vers le lac, elle l’aimait encore plus depuis ces quatre dernières années. Elle posa ses mains sur ses épaules et l’embrassa dans le cou. Elle aimait tellement l’odeur de cet homme qui ne serait peut-être jamais le sien, car il doutait énormément de lui ou elle. Ju’ ne savait pas comment réagir, elle avait comment lui prouver qu’elle était honnête avec lui. Elle lui dit : « C’est mon amour qui te fait tellement peur ou il y a autre chose. Dis-moi ce que tu as sur le cœur, je ne t’ai jamais jugé. Je t’ai confié des choses sur moi que personne d’autre ne sait... ».

Codage par Libella sur Graphiorum

―――――――――――――――
u.c

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


i'm not perfect but, i keep trying

avatar

pseudo : DacinaMoe
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 34
points : 39
avatar : I. Somerhalder
crédits : DacinaMoe
double compte : Vladimyr Demidov
statut : Veuf, mais attaché à une femme
job/études : Directeur d'un cabinet pédiatrique
âge : 45 ans


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Ven 31 Aoû - 4:30


Si elle savait pourquoi, pour cette relation j'étais pessimiste. D'ordinaire je suis optimiste, mais pas pour ça. Parce que je sais que c'est fini. Je le sais parce que je suis amoureux depuis 4 ans. J'ai tout perdu, mes jambes, le sexe, la sensation et même le droit à l'amour. L'amour ne peut pas existe, si on ne peut pas se faire des calins d'amour et de sexe. Ça ne serait pas de l'amour, mais une amitié. Elle avait raison, que je lui avais dit tout ça, mais aujourd'hui, c'est à mon tour d'avoir besoin d'aide. Mais si je refuse en ce moment, c'est que j'ai peur de tout faire foiré et de ne pas être satisfaisant à ses yeux. Sa caresse à ma nuque me faisait frémir, don baiser dans mon cou me faisait ressentir encore plus. Je ferme les yeux, posant une main sur l'une des siennes sur mes épaules. et je déballe mon secret. Cela fait 4 ans que... je ressens quelque chose de plus fort envers toi... moi aussi je suis au boulot tôt pour y être seul avec toi. Mais je n'ai jamais eu le courage de faire le premier pas. Ton baiser... deux fois, ces deux baisers auraient dû, me faire effet, dans le pantalon, mais rien. Quand je te regarde, je te vois nu sous ta robe, mais rien dans mon pantalon. Tu es si belle, tu me plais tellement tu sais, mais y a rien qui se passe dans mon pantalon. Je ne le sens même pas quand je me touche. Pourquoi je sentirais quelque chose si c'est toi qui me touche? Je rougis et puis je la regarde. Tu peux toujours essayer de me toucher, mais tu seras déçu du résultat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


je suis un habitué, mais je t'aime quand même

avatar

pseudo : Emy
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 58
points : 69
avatar : nina dobrev
crédits : tumblr
double compte : ..
statut : célibataire mais amoureuse
job/études : pédiatre
âge : 35 printemps


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Ven 31 Aoû - 16:54

pause déjeuner et séance travail au st george park
Ju’ ressentit des frissons dans tous son corps quand il posa sa main sur une des siennes. Elle avait besoin de lui pour changer aussi. Depuis ses quatre longues années, elle aussi se battait contre un mal invisible. Personne ne le savait même sa propre famille, elle était heureuse de passer un moment comme ça avec l’homme qu’elle aimait plus que tout au monde. Elle voulait vivre l’avenir avec lui et personne d’autre. Elle n’avait pas envie de se mettre en avant, elle continua d’embrasser sa nuque, elle fuyait la mélancolie dans les bras d’Emrik. Il était en train de lui avouer ses sentiments ou elle était en train de rêver. Elle était heureuse et surprise de voir que cet homme si merveilleux l’aimait pour ce qu’elle était vraiment. Elle se posa sur ses genoux et se mit à le câliner, il était sincère avec elle, Ju’ avait le cœur qui battait à tout rompre. Elle fut étonnée qu’il l’observait sous ses robes, personne d’autre n’avait remarqué qu’elle était toute nue sous ses vêtements. Elle le regardait et elle lui dit : « C’est peut-être que tu manques de confiance et que tu refuses qu’une femme veuille s’occuper de toi. Je sais que tout n’est pas perdu, tu sais que je suis assez têtue et que je crois en toi. Plus que toi tu ne crois en toi … Emrik je veux essayer de te trouver que tu es encore un homme qui peut satisfaire une femme comme moi … Donnes-moi cette chance s’il te plait, j’ai besoin d’avoir ta confiance pour te prouver ça… ». Elle embrassa cet homme qu’elle aimait, son sang battait de plus en plus fort. Elle avait qu’ils puissent ensemble redonner une chance à l’amour. Tout ce qui se passait autour d’eux était secondaire. Elle prit une des mains d’Emrik et la déposa contre un de ses seins, et recommença à l’embrasser amoureusement et langoureusement.

Codage par Libella sur Graphiorum

―――――――――――――――
u.c

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


i'm not perfect but, i keep trying

avatar

pseudo : DacinaMoe
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 34
points : 39
avatar : I. Somerhalder
crédits : DacinaMoe
double compte : Vladimyr Demidov
statut : Veuf, mais attaché à une femme
job/études : Directeur d'un cabinet pédiatrique
âge : 45 ans


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Mar 4 Sep - 16:03


Ça ne sera pas aujourd’hui, que cette confiance arrivera, ça pourrait être long… très long. Ce n’est pas que je n’ai pas confiance en moi, et elle ne voulait pas le comprendre. Comment pouvais-je faire gonfler mon entrejambe si je ne ressentais plus rien en dessous de la ceinture. Avant, je n’avais pas de la misère à durcir qu’en regardant la petite culotte de ma femme en dessous de ses jupes. Et rien avec Jule, je suis excité, mais rien ne gonfle. La confiance n’a rien à voir la dedans. Je ne ressens juste plus rien, alors que je suis excité chaque fois que je regarde… sous ta jupe… Je baisse le regard. Tu ne portes rien… c’est si excitant… si tu savais, mais je n’arrive à rien… Je rougis et la voilà à m’embrasser, je frémis de tout mon corps, là où je pouvais le sentir et elle prend ma main pour la mettre sur sa poitrine. Je regarde autour de nous, ce qui me stressa d’être dehors à l’instant, ça ne m’aidera pas. Pas ici… Je retire ma main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


je suis un habitué, mais je t'aime quand même

avatar

pseudo : Emy
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 58
points : 69
avatar : nina dobrev
crédits : tumblr
double compte : ..
statut : célibataire mais amoureuse
job/études : pédiatre
âge : 35 printemps


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Mer 5 Sep - 14:20

pause déjeuner et séance travail au st george park
Jules caressa le dos de l’homme qu’elle aimait plus que tout au monde, elle ressentait le fait qu’il n’avait pas confiance en lui. Mais elle n’avait pas vraiment confiance en elle et lui aussi, mais elle était sincère dans ses sentiments envers lui. Elle passa une main dans ses cheveux bruns de celui qu’elle aimait. Jules n’avait plus d’attirance pour son fiancé depuis longtemps, quand elle avait décidé de rompre avec son fiancé. Elle se sentait vraiment bête, au moment où Emrik la repoussa. Elle baissa le regard, elle était comme « indésirable ». Elle était vraiment tellement mal, elle lui dit : « Pourquoi tu n’as plus confiance en toi, je t’ai confiance pour des choses assez intimes sur ma vie. Alors prends confiance, je sais qu’on va y arriver ensemble Emrik. ». Elle caressa sa joue et déposa un tendre baiser sur ses lèvres. Elle sourit quand il répéta qu’elle ne portait aucun dessous, aucun homme avait remarqué ça avant et lui : « Ça te travaille à ce point que je ne porte jamais des sous-vêtements. Je sais qu’on ne peut pas faire ça ici. Mais j’ai besoin de sentir du réconfort et de la tendresse de ta part. Un baiser entre deux adultes n’a rien de choquant au contraire. Et je ne vois pas pourquoi, je ne pourrais pas être sur tes genoux. ».

Codage par Libella sur Graphiorum

―――――――――――――――
u.c

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


i'm not perfect but, i keep trying

avatar

pseudo : DacinaMoe
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 34
points : 39
avatar : I. Somerhalder
crédits : DacinaMoe
double compte : Vladimyr Demidov
statut : Veuf, mais attaché à une femme
job/études : Directeur d'un cabinet pédiatrique
âge : 45 ans


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Mer 5 Sep - 15:40


Ce n’est pas le fait qu’elle soit sur mes genoux qui me gêne, mais l’idée que je lui prends un sein en plein public… Je retire donc ma main, gêné. Je frémissais à chacune de ses caresses. Non que ça me déplaise qu’elle soit sur mes genoux, au contraire… j’ai été bête de croire qu’elle voulait essayer ça ici. Je rougis pleinement. J’aime que tu sois sur mes genoux. Je viens prendre son visage entre mes mains et l’embrasser, caressant ses lèvres de ma langue et me laisser entrer caresser la sienne. Ce baiser langoureux dur un moment… un long moment. En espérant que ça te rassure… tu es beaucoup plus excitante que ma femme l’étais. Je souris en coin et caresse sa joue du revers de ma main et je pose mon front contre le sien. J’ai peur de te décevoir et de n’être jamais à la hauteur. Si tu savais comme je me refusais d’aimer à nouveau… Je soupire et pose ma tête contre sa poitrine. …À cause de mon état, de ma condition, de mon infertilité… en plus d’avoir perdu mon rêve de famille… on m’a retirer cette chance de pouvoir recommencer… Je soupire. Je me suis toujours dis qu’avec l’amour vient l’envie d’avoir un enfant de l’autre, de se marier. À quoi bon se marier si ce n’est que pour vivre qu’à deux? Et comme je ne peux plus avoir du sexe, à quoi bon aimer? Le sexe fait partie de l’amour et je ne peux plus en offrir à une femme. Jules sera malheureuse avec moi. J’ai envie de rentrer… Je roule ma chaise vers la table où nous étions assis plus tôt, alors que Jules reste sur mes genoux. Confiance ou pas en moi, c’est comme ça que je suis maintenant, impuissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


je suis un habitué, mais je t'aime quand même

avatar

pseudo : Emy
arrivée en ville : 21/08/2018
mots d'amour : 58
points : 69
avatar : nina dobrev
crédits : tumblr
double compte : ..
statut : célibataire mais amoureuse
job/études : pédiatre
âge : 35 printemps


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    Mar 11 Sep - 19:14

pause déjeuner et séance travail au st george park
Jules resta sur les genoux de l’homme qu’elle aimait plus que tout au monde. Elle caressa sa joue et sa nuque en même temps. Elle était vraiment heureuse d’être embrassé par cet homme qui était la personne qu’elle aimait le plus au monde. Elle prolongea avec envie et tendresse, elle était tellement heureuse de passer un moment avec lui en dehors du travail. Elle ferma ses yeux et profita du moment présent. Elle lui dit : « Si tu aimes que je sois je vais m’y mettre le plus souvent possible. Tu es tellement beau. ». Après ce baiser langoureux, il parlait du passé, elle mit son index sur la bouche d’Emrik : « Profitons du présent Emrik, s’il te plaît. Je veux être ton présent et ton avenir s’il te plaît… ». Elle le serra contre lui et lui caressa la joue en déposant un autre baiser sur la bouche d’Emrik. Ju’ lui dit : « Je sais que tu vas y arriver, je ne veux pas qu’on profite de chaque moment ensemble mon cœur. Tu comprends, il faut qu’on vive la vie au jour le jour. ». Elle déposa sa tête dans la nuque de l’homme qu’elle avait envie de partager sa vie. Elle avait aussi de rentrer, mais elle ne savait où il avait envie d’aller et lui dit : « Tu veux qu’on aille où maintenant ?». Elle suivrait où il le désirait, quand qu’elle était avec lui..

Codage par Libella sur Graphiorum

―――――――――――――――
u.c

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park    

Revenir en haut Aller en bas
 
jules & emrik ❊ pause déjeuner et séance travail au st george park
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Affiche A3 et A4 dispo ce vendredi pour c day
» redémarrage apres longue pause
» Trophée Jules Verne (VR)
» Jeu Flash sympa pour la pause café
» Petite pause =x

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
viens on s'aime  ::  - BRISTOL, ENGLAND -  :: east bristol :: st george park-
Sauter vers: